Communiqué de la CGT d’Indre et Loire
CHU de Tours : arrêt immédiat du projet de suppression de postes et de lits
Rassemblement jeudi 20 avril 2017 à 16h, place Jean Jaurès à Tours

Nous avons pris connaissance par la presse de l’existence d’un projet de fermetures massives de postes et de lits au CHU de Tours.

Ce projet est dans la droite ligne de la Loi Santé dite Loi Touraine instaurant, entre autres le regroupement des hôpitaux en Groupement Hospitalier de Territoire (GHT).

La CGT s’est prononcée pour le retrait de cette Loi.

En Indre et Loire, les 7 hôpitaux (Luynes, Chinon, Loches, Tours, St Maure, Amboise-Château Renault, La Membrolle-Louis Sevestre) sont regroupés au sein d’un seul GHT.

L’objectif de la direction et de la ministre : mutualiser, regrouper les services avec à la clef de nombreuses fermetures de postes et de lits.

Un moyen parmi d’autres pour y arriver : le développement de l’ambulatoire : le patient reste la journée hospitalisé, rentre chez lui le soir ou ... va dormir, à ses frais à Hospitel (Hôtel privé qui sera construit sur le terrain de l’hôpital).

L’ambulatoire, qui peut parfois être indiqué, est généralisé à grande échelle (+ de 50% des lits sont concernés) et sert de prétexte à la fermeture de milliers de lits d’hospitalisation complète.

Nous savons que chaque direction de GHT et d’hôpital prend des objectifs précis en termes de suppressions de lits et de postes. Ces données sont tenues secrètes afin d’éviter la mobilisation de la population, des hospitaliers.

Ce sont ces informations que la presse a révélé récemment concernant le CHU.

A ce jour les directions (ARS et CHU), le président du Conseil de surveillance (M. Babary ) et la ministre ( Mme Touraine) qui ont tous été sollicités refusent de communiquer officiellement ces informations !!

La direction ose écrire que fermer des lits et supprimer des postes permettra d’améliorer la qualité des soins, mettant en avant que parallèlement il y aura des réorganisations des bâtiments neufs !!!

Pour l’Union Départementale CGT d’Indre et Loire, il est urgent que la ministre, l’ARS et la direction avouent leurs vrais projets dans le cadre du GHT en Indre et Loire et transmettent le ou les documents et arrêtent d’essayer d’endormir tout le monde.

Ce projet doit être stoppé, la signature programmée avec le ministère le 20 AVRIL ne doit pas avoir lieu.

Tout le monde fait l’expérience des délais d’attente pour avoir un rendez-vous, pour arriver à joindre un service. Chacun constate que le reste à charge financier est de plus en plus important quand on doit se soigner.

Tous les postes et tous les lits sont nécessaires. Il ne doit y avoir aucune fermeture de lits et de postes. Nous appelons la population à soutenir les hospitaliers pour le maintien de tous les postes et lits dans les hôpitaux dans notre département. Une pétition adressée à la ministre, au président du Conseil de surveillance et aux Directions (1497 signatures déjà remises) est disponible.

L’Union Départementale CGT d’Indre et Loire appelle à participer
au rassemblement jeudi 20 avril 2017 à 16h, place Jean Jaurès à Tours

PDF - 731.8 ko
Téléchargez le communiqué de l’UD CGT 37
PDF - 1.1 Mo
Téléchargez le tract unitaire CHU

publié le 14 avril 2017