Lundi 1er mai 2017
Journée internationale de lutte des travailleuses et travailleurs
Manifestation à 10h00, place de la Liberté à Tours

Ensemble, faisons du 1er mai 2017 une journée de lutte et de mobilisation pour le progrès social, la solidarité et la paix entre les peuples.

Pour la CGT, force de proposition, renouer avec le progrès social, œuvrer pour la solidarité et la paix entre les peuples impose de rompre avec les politiques d’austérité, de mise en concurrence entre les travailleurs, de dérèglementation du travail, de bas salaire, de casse des services publics et de l’emploi industriel.

Cela suffit ! Haussons la voix !

Avec la CGT, revendiquons pour :

Augmenter les salaires, les pensions et les minima sociaux pour vivre mieux, doper l’activité et financer la protection sociale.

-  La CGT milite pour un SMIC à 1800 € brut mensuel pour un ouvrier sans qualification reconnue et pour une meilleure reconnaissance salariale des diplômes.

-  La CGT revendique le droit à la retraite à 60 ans avec une pension au minimum de 75 % et en aucun cas inférieur au SMIC, pour une carrière complète en tenant compte des années d’étude et de la pénibilité.

PDF - 1.2 Mo
Téléchargez le tract de l’UD CGT 37

La mise en place généralisée des 32 heures sans perte de salaire est à la fois source de progrès social, de lutte contre le chômage et d’un meilleur équilibre entre vie privée et professionnelle.


Améliorer le code du travail

-  La CGT milite pour la rédaction d’un code du travail du XXIème siècle en phase avec les enjeux actuels (précarisation, ubérisation, nouvelles technologies, ...) et qui renforce les droits des salariés.

-  La CGT exige l’abrogation de la loi travail.


Pour un nouveau statut du travail salarié

-  La CGT revendique un nouveau droit qui permettra de sécuriser les parcours professionnels.
La CGT l’a appelé le nouveau statut du travail salarié en lien avec une sécurité sociale professionnelle.
Les droits des salariés (emploi, carrière et reconnaissance des qualifications, formation professionnelle, protection sociale,...) ne doivent plus dépendre de leur contrat de travail mais être attachés à la personne, garantis collectivement et transférables à tout employeur.


Améliorer notre système de santé

Victime des politiques d’austérité et des lois régressives dont la dernière la loi santé Touraine, l’hôpital public ne dispose plus des budgets nécessaires à son fonctionnement. 16000 suppressions de lits et 22000 emplois au niveau national, 400 à 800 emplois menacés sur le CHU de Tours. Pour l’égalité d’accès aux soins, la CGT est favorable à une offre de santé de proximité avec des centres hospitaliers à moins de 30 mn de chacun. Il faut aussi développer les centres de santé publics regroupant des professionnels de santé aux spécialités différentes.

-  La CGT milite pour l’abrogation de la loi Santé Touraine, pour une prise en charge à 100 % des soins par la Sécurité sociale.


Pour une industrie forte

L’industrie française ne représente plus que 10 % du PIB. Sans industrie, moins d’activité économique, pas assez de richesses pour les territoires, une augmentation de la précarité, du chômage et des bas salaires.
Le déclin industriel a été de pair avec une multiplication par 5 des dividendes dans la valeur ajoutée. C’est bien la finance qui étrangle l’industrie.

-  La CGT porte un projet de développement humain durable qui, à l’opposé de la recherche de profits à court terme pour quelques-uns réponde aux besoins de tous et à l’intérêt général dans le respect de l’environnement, en replaçant l’humain au centre du processus de travail grâce la formation, la qualification, la recherche.


Pour des services publics forts, accessibles à tous, garants de l’égalité et la cohésion sociale.

-  La CGT est pour un développement des services publics qui répondent aux besoins de la population en termes de santé, d’éducation, de formation, d’énergie, d’eau, de logement, de transports, de sécurité.


Toutes ces propositions sont réalisables à condition de créer le rapport de force pour gagner.

La CGT invite l’ensemble des travailleurs-euses, privés d’emploi, des retraités-es, porteurs des valeurs de progrès social, de solidarité et de paix à participer à la

Manifestation
le 1er mai 2017 à 10h00, place de la Liberté à Tours.

publié le 13 avril 2017