Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Le droit en liberté - Numéro 4 - Février 2006 - Bulletin édité par le Collectif national DLAJ

Moins de six mois après le CNE, voici venir le CPE, ouvert aux entreprises de toutes tailles, pourvu que les « heureux » bénéficiaires aient moins de 26 ans.

Et aussi le CTP, les CDD seniors et une kyrielle de « contrats aidés » difficiles à identifier, car souvent remplacés par d’autres avant même d’avoir reçu leurs décrets d’application. Dans l’offensive de démantèlement du droit social menée tambour battant par le gouvernement, le contrat de travail est bien le « cœur de cible ».

Pour ceux qui en doutaient, de VILLEPIN a annoncé le 23 janvier l’ouverture d’une concertation sur ce sujet avec, à l’horizon, le contrat unique cher à Nicolas SARKOZY. Cette cible est logique : après avoir obtenu le remodelage des règles de la négociation collective par la loi du 4 mai 2004 et la généralisation des accords de méthode, le MEDEF vise maintenant le noyau dur de la relation salariale.

C’est, bien sûr, la mobilisation qui pourra faire échec à cette menace, et on ne peut que se réjouir du rassemblement entre syndicats de salariés et d’étudiants, organisation de jeunes et associations de défense des libertés, qui commence à s’opérer contre le CPE.

Mais la mobilisation doit aussi se développer sur le terrain juridique : combat doctrinal et action au quotidien. Chaque requalification d’un CDD, chaque sanction de la rupture abusive d’un CNE, chaque remise en état obtenue en référé ôte une petite parcelle de ce qui fait, pour le patronat, l’intérêt de la précarisation : le moyen d’abaisser le coût du travail.

Il est également urgent de faire mieux connaître et de rendre plus concrètes nos propositions pour un nouveau statut du travail salarié : car ni le CDI actuel, ni la structure des garanties collectives existantes aujourd’hui ne sont satisfaisants. Les inégalités qui se sont creusées au sein du salariat sont d’ailleurs le premier prétexte invoqué par les tenants du contrat unique. A nous de définir et d’imposer d’autres moyens pour y mettre fin !

Dans ce numéro :
- Un nouveau paysage électoral.
- Au fil des conseils.
- Réforme de la procédure civile.
- Stage « Animateurs DLAJ ».

Le document à télécharger :

PDF - 350.9 ko

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.