Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

ST Microélectronic, à Tours

STM, (premier employeur privé industriel du département) : 20ème jour de grève, première action pour ce jeune syndicat créé en 2003 avec 23 FNI, puis 2 en 2004 ce qui motive l’Ul et l’Ud à en faire une cible prioritaire, à l’occasion des élections du 9/11 où la Cgt obtient 3 élus sur 4 avec 286 voix sur 501 exprimés (Cfdt 96, Cftc 71 et Fo 48). En fin 2004, on compte 8 FNI et 17à ce jour.

Différentes démarches ont été tentées depuis le début du conflit : auprès de l’employeur, du Préfet (l’état est actionnaire à hauteur de 16%), du Maire de Tours, Président de l’Agglomération et Vice Président du Conseil Régional, de l’UIMM 37, du Député, du Ministre de la Culture.

Le 12 avril, nouvelle action et conférence de presse pour exiger l’ouverture de négociations et l’intervention du Préfet.

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.