Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Bureau de poste à CANGEY

(JPG)
NR 01 08 2005 - Cangey

U.L. C.G.T. AMBOISE/BLÉRÉ

Communiqué de Presse

L’Union Locale CGT d’Amboise/Bléré et le syndicat départemental CGT PTT dénoncent la fermeture de la Poste de CANGEY sans concertation avec la population.

Le Maire de Cangey, après une tentative de culpabilisation des usagers dans le journal de la commune, prépare avec la Poste la mort du service public postal.

Il a rencontré la Direction Générale de la Poste le 31 mai 2005, la Responsable du Magasin VIVAL le 06 juin 2005.

Le bureau de Poste sera fermé et deviendra Point Poste dans le magasin VIVAL.

La population de Cangey sera informée de cette décision dans la semaine du quinze août.

La période est choisie pour éviter toute réaction à cette décision.

Au-delà de l’absence de démocratie, l’Union Locale CGT d’Amboise/Bléré, avec le syndicat départemental CGT des PTT exigent le maintien du service public postal à Cangey.

Le dernier recensement de la population montre une augmentation progressive de la population qui justifie la poursuite de l’activité du bureau de Poste avec des horaires mieux adaptés aux besoins des usagers. Le Maire s’en est félicité sur les ondes de France Bleue.

Quelle confidentialité peut-il exister dans une épicerie ? Quelle sécurité pour les stockages et envoi de lettres recommandées, les colis ?

Le commerçant aura en sa possession la liste des titulaires de comptes postaux habitant Cangey et aucune opération financière ne sera possible pour les gens de passage ou hors commune.

Les retraits possibles dans le magasin VIVAL ne pourront être supérieurs à 150€.

Si le commerçant n’est en rien responsable de cette situation (Il veut rendre service).

La poste abandonne ses usagers et préfère franchiser un commerçant en le commissionnant plutôt que de maintenir un emploi et les services rendus.

Il est étonnant que le Maire de cette commune n’ait pas cherché l’appui de la population qui, en l’occurrence, lui aurait été acquis pour le maintien du service public de proximité.

Quand l’épicière est légitimement en vacances, et sans moyen de locomotion, plus aucun accès au service postal ne sera possible.

Cette situation organisée par la Poste qui applique sans réserve la directive européenne provoque des réactions de mécontentement légitime de beaucoup d’élus.

L’Union locale des syndicats CGT d’Amboise et de Bléré et le syndicat départemental CGT PTT demande à Monsieur le Maire de CANGEY d’organiser une réunion publique d’information et de débat avec la population de CANGEY avant la prise de décision définitive.

Amboise le 27 juillet 2005.

PDF - 23.3 ko
Communiqué U.L. Amboise C.G.T. 27 07 05

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.