Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami


N°271-Mars 2017

EDITORIAL

Plus fort, ils sont sourds !

Difficile dans la période de faire entendre la voix des salariés. Campagne électorale oblige, l’arsenal médiatique est tourné vers les candidats « potentiels » à l’élection présidentielle. Pour autant, la CGT et les salariés se mobilisent dans les services publics, ou dans le privé avec les négociations annuelles.

La CGT dans cette période ne compte pas rester les bras ballants à compter les points entre les candidats. Elle doit porter, haut et fort, ses propositions et ses revendications.

La CGT rappelle, une nouvelle fois, que l’extrême-droite et le front national sont le pire ennemi des travailleurs et des travailleuses.

Les salariés qui succombent aux appels de la candidate brune-marine se trompent de combat, se trompent d’adversaire. La division du salariat, la recherche du bouc-émissaire parmi les plus pauvres, précaires ou l’étranger fuyant la guerre occultent le véritable problème de la répartition des richesses en France et plus largement dans le monde.

L’heure n’est pas non plus aux fermetures des frontières, qu’elles soient pour les personnes ou économique.

Une véritable politique de coopération doit voir le jour pour une monde plus juste.

C’est ce dont nous allons discuter le 30 mars, lors de notre journée d’étude « combattre l’extrême-droite ».

Aussi, nous avons des rendez-vous de mobilisation prévus comme le 21 mars, pour l’industrie, les services publics et les droits sociaux.

Stéphane DEPLOBIN, Secrétaire Général

PDF - 4.3 Mo
Lire le bulletin du militant

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.