Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami


N°270-Octobre 2016

EDITORIAL

Séphane DEPLOBIN

Ils nous p.... dessus et ils nous disent que c’est de l’eau

Soi-disant que le pays allait mieux, que le chômage baissait, l’activité reprenait, les inégalités se résorbaient.

Eh bien non ; le chômage augmente toujours, les dividendes explosent, les plans sociaux continuent, il y a de plus en plus d’inégalités.

PDF - 5.5 Mo
Lire le bulletin du militant

Soi-disant que les cadeaux fiscaux aux entreprises allaient créer de l’emploi.

Eh bien non ; un emploi créé ou maintenu dans le cadre du CICE coûte entre 230 000 et 400 00 euros.

Soi-disant que la loi Macron allait créer de l’emploi et de l’activité avec les bus et la simplification des Prud’hommes.

Eh bien non ; sur 5 compagnies de bus pour les nouvelles lignes de bus Macron, il n’en reste plus que 3. Les salariés qui désormais veulent saisir le CPH, doivent remplir un document de 9 à 13 pages.

Soi-disant qu’il fallait moderniser les services publics, la Poste, l’EDF, la SNCF, l’Hôpital ...

Eh bien non ; ils sont tous dans un sale état, le service rendu au public est de plus en plus restreint.

La loi travail, ça va donner quoi ?

Pour la CGT, il va falloir se battre pied à pied sur les prétentions annoncées par le patronat dans de nombreux secteurs.

N’attendons pas de vérifier que la CGT avait une nouvelle fois raison.

La période qui s’ouvre avec les échéances à venir doit mobiliser tous et toutes les militants(es) pour faire entendre une autre voix que le discours ambiant.

Nous avons des revendications ! À nous de les faire exprimer haut et fort !

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.