Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Droit à l’IVG
La CGT se félicite de la victoire des femmes en Pologne

Suite à la mobilisation massive des polonaises et, notamment, aux manifestations et grèves organisées dans tout le pays, le parlement polonais a rejeté jeudi 6 octobre, par une importante majorité, le projet de loi visant à interdire totalement l’Interruption volontaire de grossesse (IVG).

De nombreuses manifestations de solidarité ont eu lieu en Europe. Après l’Espagne, cette mobilisation démontre la détermination des femmes à défendre leurs droits contre l’extrême droite, les fondamentalistes religieux et les lobbys anti choix.

La CGT s’inquiète de la montée des remises en cause des droits fondamentaux des femmes en Europe et dans le monde. Refuser l’accès à la contraception ou à l’IVG aux femmes, c’est renier leur droit au travail et les renvoyer au foyer.

La CGT appelle les dirigeants européens à tirer toutes les leçons de cet épisode et à inscrire le droit à l’IVG dans la Charte européenne des droits fondamentaux.

La CGT continuera à s’investir dans toutes les initiatives de solidarité auprès des femmes polonaises, dans leur lutte pour obtenir une évolution de leur législation, l’une des plus régressives d’Europe, n’autorisant l’IVG que dans un nombre de cas très limité.

Montreuil, le 7 octobre 2016

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.