Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

N°268-Juillet 2016

EDITORIAL

A force de dériver, ils vont finir par s’échouer !

Un nouveau pas a été franchi par le gouvernement au lendemain de la manifestation du 14 juin. En mélangeant tout, manifestants, casseurs, meurtre des 2 policiers, Euro, Etat d’urgence, fatigue des forces de l’ordre, on met tout ça dans une boite, on secoue, et il en ressort une sacrée ratatouille avec à la clé une menace d’interdiction de manifester.

La ficelle est un peu grosse, d’ailleurs l’opinion publique reste majoritairement en faveur du retrait de la « loi travail ».

C’est grâce au travail développé par les militantes et les militants de la CGT, que depuis près de 4 mois la mobilisation ne faiblit pas. On peut d’ailleurs les remercier.

Cependant, face à un gouvernement, sourd, aveugle, borné, reprenant les pires stratégies comme l’était celle de Thatcher, il continue à maintenir la pression.

D’abord, réussir la journée d’action du 5 juillet, date à laquelle nous remettrons les dernières votations citoyennes au préfet d’Indre-et-Loire.

Ensuite, continuer à maintenir les salariés dans la mobilisation tout l’été en échangeant tous ensemble pour préparer une grande rentrée sociale.

S’il compte que nous baissions les bras avec l’arrivée des congés d’été, il se trompe. Restez vigilants donc aux propositions qui vous seront faites. Rares sont les militants et militantes en vacances pendant deux mois.

On lâche RIEN !

PDF - 6.5 Mo
Téléchargez le bulletin

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.