Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Non à la violence policière
Communiqué de CGT FO FSU SUD/SOLIDAIRES SOLIDAIRES Etudiant-e-s

A l’issue de la manifestation contre la loi travail du 28 avril, 150 manifestant-e-s (étudiant-e-s, lycéen-nes, salarié-e-s) ont occupé pacifiquement la place Anatole France, à Tours. Vers 18h, sur ordre direct du préfet, les forces de police sont intervenues afin de dégager les voies de circulation.

A cet effet, elles ont fait un usage disproportionné de la force, matraquant violemment plusieurs manifestant-e-s qui, à aucun moment, n’ont fait acte de violence.

Les organisations syndicales dénoncent fermement ces pratiques policières qui instaurent un climat de violence dans un mouvement de contestation de la loi travail qui s’inscrit dans la durée et dans la détermination.

Les organisations syndicales départementales réaffirment leur solidarité avec les victimes de ce genre de pratiques.

St Avertin, le 29 avril 2016

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.