Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami


LOI TRAVAIL : PASSONS A L’OFFENSIVE
Jeudi 28 avril 2016, manifestation à 14h30,
place de la liberté à Tours
Dimanche 1er mai 2016, manifestation à 10h00,
place de la liberté à Tours

La mobilisation continue pour le retrait du projet de loi « travail » et pour la conquête de nouveaux droits. En Indre & Loire, ce sont des milliers de salariés(es), étudiants(es) et lycéens(nes) qui se mobilisent depuis plus d’un mois dans l’unité.

PDF - 727.5 ko
Téléchargez le tract de l’UD CGT 37

Chômage, bas salaires, travail dégradé, droits supprimés...sont le quotidien de millions de salariés(es).

Nous devons réagir, tous et toutes ensemble, et revendiquer à la fois le retrait du projet de loi « travail » et obtenir de nouvelles conquêtes sociales pour le monde du travail.

La loi travail occulte les inégalités sociales : c’est d’une autre répartition des richesses qu’il nous faut !

-  Augmentation du SMIC à 1800€

-  Reconnaître les qualifications

La loi travail remet en cause la durée légale du travail à 35h

La réduction du temps de travail à 32h va dans le sens de l’histoire, du progrès social, de la réponse aux nouvelles technologies, d’une meilleure répartition des richesses et de lutte contre le chômage.

La CGT propose la réduction du temps de travail à 32 heures sans pertes de salaires

La loi travail ne créera pas d’emploi, au contraire. Elle instaure la précarité pour tous et toutes !

Menons ensemble, la bataille pour la création d’emplois et la réduction drastique de la précarité

DES RICHESSES, IL Y EN A !!

• Carlos Ghosn, PDG de Renault : hausse de sa rémunération de 2.67 à 7.22 millions d’euros soit +167%.

• Carlos Tavares, PDG de PSA a vu sa rémunération doublée en 2015 atteignant 2.24 millions d’euros.

• 42.8 milliards d’euros de dividendes ou rachats d’action versés aux actionnaires dans les entreprises du CAC 40 en 2015.

• 60 à 80 milliards d’euros d’évasion ou fraude fiscale dont « Panama papers »ne révèle qu’une petite partie.

• Fraude sociale aux cotisations patronales : 20 à 25 milliards d’euros par an, soit 2 fois le déficit annuel de la Sécurité sociale.

• Une pression commerciale accrue sur les entreprises sous-traitantes du CAC 40 qui pénalise fortement les TPE-PME.

La loi travail donne tout pouvoir au patronat et ainsi fragilise les salariés face à leur employeur

Donner de nouveaux droits aux salariés et à leurs représentants :

Droit de véto en cas de licenciements économiques pour les C.E.
Un Nouveau Statut du travail salarié et une sécurité sociale professionnelle
Droit à la représentation syndicale dans les TPE
Protection et accompagnement pour les lanceurs d’alerte


Tous ensemble, faisons converger les luttes dans les entreprises en exigeant, sans réserve, le retrait du projet de loi « travail ».


Ca suffit le dictat du patronat dans ce pays, prenons nos affaires en main.


Jeudi 28 avril 2016, manifestation à 14h30,
place de la liberté à Tours

Dimanche 1er mai 2016, manifestation à 10h00,
place de la liberté à Tours

ET APRES, ON CONTINUE !

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.