Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

CHU : l’ARS accorde deux postes

Article paru dans la Nouvelle République du 23 juillet 2015

De notre bureau d’Orléans

Une délégation de syndicalistes et de représentants des services du CHU a été reçue, hier, par le directeur de l’Agence régionale de santé (ARS), Philippe Damie.

Cette délégation, constituée d’Isabelle Coquereau, aide-soignante (dermatologie), Claire Delore (CGT), Isabelle Coupet et Philippe Papin (syndicat Sud) ainsi que d’Aurélie Galodé et Benjamin Baumard (soins intensifs chirurgie et réanimation neuro-traumatologie) était venue avec son cahier de doléances liées au projet de restructuration des services du CHU.

L’entretien, qui a duré un peu plus d’une heure, n’a pas été vain, ainsi que le confiait Philippe Papin à la NR  :«  L’ARS nous a accordé une aide-soignante et une infirmière supplémentaires à l’Unité de surveillance continue chirurgicale (USCC), ce qui est, en partie, une réponse à l’une de nos demandes.  »

En ce qui concerne les autres demandes pour les autres services (notamment dermato et service des brûlés dont les syndicats craignent purement et simplement le maintien au sein du CHU), "les discussions de poursuivent et, pour l’instant, nous n’avons pas de nouveau rendez-vous prévu avec l’ARS" , a précisé Philippe Papin.

Sollicité par le NR, le directeur de l’ARS n’a pas souhaité s’exprimer.

Pour l’instant, personnels et syndicats, dans l’action depuis plusieurs semaines, n’ont pas l’intention d’interrompre leur grève. Et la direction du CHU ne semble pas non plus avoir l’intention de modifier ses projets.

Lire les revendications des personnels du CHU Trousseau de Tours

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.