Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Communiqué des personnels du CHU Trousseau de Tours, soutenus par les organisations syndicales CGT, FO, SUD

Non à la restructuration des Services de L’Hôpital TROUSSEAU !

NON à la fermeture de lits !

Le Président du Conseil de Surveillance (Maire de Tours), la Direction l’ont annoncé : « il faut trouver 3 milliards d’euros pour financer le pacte d’austérité » (50 milliards €) !!!

Après la restructuration de l’Hôpital Bretonneau ( ORL, OPH, Gynécologie ) et du service de chirurgie Orthopédique sur l’Hôpital Trousseau fin 2014 :

La restructuration sur Trousseau se poursuit et concerne de nombreux services :

- Dermatologie : Fermetures de 4 lits, suppression de 2 postes d’Aide Soignantes (AS) et de 2 postes d’Agent des Service Hospitaliers (ASH). Il faut renforcer l’équipe de jour par 1 AS en Hospitalisation Complète et 1 AS en Hospitalisation de jour.

- Gastroentérologie : Dans le service d’Hospitalisation de semaine, il est prévu d’hospitaliser 2 patients par jour dans le même lit sans renfort de personnel. Pour le ménage entre 2 patients, la réponse est : «  on va voir si on peut diminuer le ménage ... ».

- Oncologie-Gastro  : Ouverture de 4 lits supplémentaires, mais il faudrait la création d’1 poste Aide-Soignant(e).

- Unité de Service Continue Chirurgicale : Passage de 12 lits à 18 lits mais sans le personnel suffisant : il faudrait la création de 2 postes Aide Soignant(e)s, de 2 postes d’infirmières supplémentaires le jour, d’1 poste d’infirmière de nuit, en plus de ce que propose la direction.

- Réanimation Neuro-Traumatologie : Passage de 10 lits à 8 lits avec diminution des effectifs Aide Soignant(e), alors qu’il faudrait la création d’1 poste supplémentaire. «  La direction ferme des lits, alors qu’il y a des WE où on ne sait pas où mettre les patients  »

- Brulés  : le service ne doit pas être relocalisé sur 2 étages différents (entrainant des transferts) afin de conserver une meilleure prise en charge du patient brulé au niveau asepsie et douleur. Pourquoi détruire un service qui fonctionne ?

Un préavis de grève a été déposé pour le 5 juillet pour les services concernés.

Le Président du Conseil de Surveillance, le Directeur de l’ARS, la Direction doivent répondre aux demandes des agents.

RESTRUCTURATION DES SERVICES = Fermeture de lits d’hospitalisation complète + effectifs insuffisants + dégradation de la qualité des soins et des conditions de travail !!!

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.