Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami


N° 262 - 1er juillet 2015

EDITORIAL

La Flexi-sécurité à la Française !

Manuel Valls, venu défendre devant le directoire de la Banque Centrale Européenne les réformes engagées par son gouvernement. Devant l’auditoire, il dit : « l’ensemble de ces réformes, vous l’aurez compris, poursuit un seul objectif : une flexi-sécurité à la Française, avec plus de souplesse pour les entreprises, plus de sécurité et de visibilité dans les procédures, notamment pour les salariés ». Il faisait référence aux lois Macron et Rebsamen qui effectivement rendent les salariés plus « flexibles » et sécurisent un maximum les patrons. Il a raison de préciser « à la Française », tellement ces deux lois portent la marque du patronat français.

Les mobilisations de ce printemps sont encourageantes et doivent contribuer à poursuivre le débat tout l’été avec les salariés, afin d’avoir une rentrée offensive à la hauteur des attaques portées au monde du travail.

La colère monte et c’est bien normal, tant les dégâts sont considérables, et cela risque encore de s’aggraver.

Cependant, des petites batailles sont gagnées par les salariés comme à l’AP-HP sur le temps de travail ou sur les négociations AGIRC, ARCCO. A la rentrée, il faut donc encore gagner la mobilisation de plus de salariés et sortir du cercle exclusivement militant.

On se donne rendez-vous le 8 septembre pour l’assemblée générale de rentrée des syndiqués CGT d’Indre-et-Loire.

Bonnes vacances à toutes et tous !

Stéphane DEPLOBIN

PDF - 7.6 Mo
Téléchargez le bulletin du militant

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.