Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami


n° 260 - Mars 2015

EDITO

Stéphane DEPLOBIN

PDF - 3.1 Mo
Téléchargez le bulletin du militant

Organisons le printemps social

L’actualité revendicative est dense en ce début d’année 2015. Le pays a été profondément marqué par les attentats des 7 et 9 janvier à Paris ; les militants de la CGT ne peuvent rester indifférents sur ces évènements passés.

L’interprétation « tout azimut » de l’esprit du 11 janvier ne masque en rien les problèmes que rencontrent les citoyens de ce pays. Les inégalités, les conflits, les discriminations minent un peu plus, chaque jour, le vivre ensemble.

Tout cela conforte un peu plus notre véritable ambition de changement et de reprendre le slogan inscrit en couverture de la NVO, il y a quelques années : unis et solidaires pour un monde plus juste.

Dans le même temps, le patronat et le gouvernement poursuivent leur entreprise de mise à mal des droits des salariés. La loi Macron, adoptée en première lecture avec l’utilisation de l’article 49-3 de la constitution, qui permet de passer en force le texte sans vote des députés. Les nouvelles perspectives de restriction des droits des salariés et de leurs représentants avec un projet qui reprend les revendications du MEDEF.

Sans oublier une loi santé qui vient confirmer les lois précédentes libérales de mise en danger du service public de santé.

Des négociations complémentaires retraites AGIRC et ARCCO qui sont à mettre sous le contrôle des salariés avec les menaces de voir un peu plus l’âge de départ à la retraite reculé. Sur ce sujet, la CGT d’Indre-et-Loire appelle au rassemblement devant le MEDEF le 20 mars à 12h00.

Après ce constat, il est de notre responsabilité d’organiser les salariés et de préparer la lutte pour la satisfaction des revendications.

Une première échéance est fixée au 9 avril ; les modalités de cette journée de grève et de manifestation ne sont pas encore arrêtées.

Partout, avec les salariés, engageons des discussions sur les salaires, de leur réel besoin à partir des repères de la CGT.

Discutons aussi des besoins d’emplois, de l’état des lieux nécessaire à chaque niveau, pour l’amélioration des conditions de travail et lutte contre la précarité.

C’est d’une CGT offensive dont les salariés ont besoin afin de résister aux mauvais coups du patronat. Soyons déterminés à gagner sur les revendications des salariés.

D’ores et déjà, le calendrier est fixé. À nous de réussir toutes les initiatives en amplifiant le rapport de force.

20 Mars - 9 Avril - 1er Mai............... et après on continue !!

Sommaire :

Page 1

.Editorial - Organisons le printemps social

Page 2

.26 janvier : rassemblement intersyndical devant le conseil des Prud’hommes de Tours. Intervention de S. Deplobin

Page 3

.29 janvier : Cheminots, Electriciens et Gaziers dans les rues de Paris

Page 4

.Pénibilité

.Nouveau calcul d’allocations chômage : appel à témoignage

Page 5

.Chinon intoxiquée par ses emprunts

.1000 milliards de dettes rachetées par la BCE. Tout bon pour les spéculateurs

.Parasites nuisibles

Page 6

La CGT a 120 ans

Page 7

Insurrection au Burkina Page 8

.Espagne : le monde du travail se fait entendre

.En Grèce, comme partout, les peuples étranglés par la finance

Page 9

.A lire

.A voir

.A écouter

Page 8

.Infos site de l’UD

.NVO

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.