Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Le dimanche doit être utilisé à autre chose qu’au travail

Article lu dans la nouvelle République du 07/12/2014

Les commerces doivent-ils ouvrir plus de dimanches ?

« Ça n’augmentera pas le pouvoir d’achat des salariés. » Stéphane Deplobin, secrétaire départemental CGT.

Pour le secrétaire général de l’union départementale CGT d’Indre-et-Loire, Stéphane Deplobin, c’est un « non » ferme et définitif.

« A la CGT, nous sommes déjà contre l’ouverture des commerces sur l’agglomération de Tours cinq dimanches, alors douze dimanches, c’est impensable d’envisager cela.
Parce que nous considérons que le dimanche est un moment de sociabilité, pour se retrouver en famille, pratiquer des activités sportives, se reposer...
C’est un leurre d’affirmer que cela va développer le pouvoir d’achat des salariés.
Et quand on dit que ce sera sur la base du volontariat, on sait pertinemment ce que ça signifie. Il y aura toujours une relation de subordonnés entre un employeur et un employé, pour lequel ce sera difficile, notamment au moment de l’embauche, de refuser de travailler le dimanche.
 »

La CGT entend faire connaître sa position publiquement, sur le terrain, par une action prochaine  : « Nous prévoyons de nous déployer comme nous le faisons tous les mois, le 19 décembre, à partir de 11 h, face au Leroy-Merlin de Tours-Nord, sur un terre-plein, pour interpeller les salariés du commerce et les consommateurs sur ce sujet. »

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.