Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Une rentrée sociale plus que sombre

Article parru dans la Nouvelle République du 25/09/2014

C’est la première fois que la CGT, Solidaires et la FSU tiennent une réunion de rentrée commune. « La situation est tellement grave que la division syndicale n’est plus de mise », insiste Éric Sionneau (Solidaires). Stéphane Deplobin, son homologue de la CGT fait part de ses inquiétudes quant à la situation du groupe Vinci « qui va de restructuration en restructuration ». Il affirme qu’AEG « sera en cessation de paiement si rien n’est fait », évoque les services publics mis à mal avec des risques de fermeture de lits au CHU et de la chirurgie à l’hôpital de Chinon « ce qui, à terme aurait des incidences sur les autres services ».

La situation dans les maisons de retraite est aussi pointée du doigt. Et pour boucler ce tour d’horizon, le secrétaire départemental évoque des licenciements économiques avérés ou prévus à court terme dans les petites entreprises et une baisse du pouvoir d’achat des salariés et des retraités.

Sans surprise, les trois syndicats s’en prennent au gouvernement et au patronat  ; patronat, qui deux heures avant cette conférence de presse affirmait qu’il était possible de créer un million d’emplois en France à condition de faire sauter quelques « verrous. »

C’est précisément ces verrous que les trois organisations entendent sauvegarder. « Le Medef veut assassiner le droit du travail. Il y a actuellement 200 dossiers de demandes de CICE (*) en Indre-et-Loire mais l’argent donné aux entreprises permet de renforcer les trésoreries, pas de créer des emplois. »

Au passage Éric Sionneau fustige « les licenciements boursiers de Michelin qui feront un jour l’objet d’une contestation en justice », cependant que Gilles Moindrot (FSU) affirme que les services publics sont les seuls à même de mettre en place les infrastructures susceptibles de créer un environnement favorable à l’implantation d’entreprises.

Les syndicats sont favorables à des actions communes interprofessionnelles le 16 octobre et seront dans la rue le 30 septembre pour défendre les retraites.

* Crédit impôt compétitivité emploi.

Ph. S


France 3 Centre - JT local 19 20 Touraine Val de Loire du 24 septembre 2014

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.