Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami


Samedi 20 septembre 2014 Rassemblement à 11h00, place Anatole France à Tours

DÉCLARATION POUR LA JOURNÉE INTERNATIONALE POUR LA PAIX DU 21 SEPTEMBRE 2014

L a CGT d’Indre & Loire est extrêmement préoccupée par la situation internationale et les conflits armés qui se propagent à travers la planète.

En premier lieu, en Palestine, la situation reste précaire et un cessez-le-feu n’est pas synonyme de paix pour autant. Le blocus sur Gaza, la poursuite de la colonisation, l’oppression d’Israël sur le peuple palestinien est insupportable et menacent d’explosion à tout moment.

La CGT exige de la France qu’elle fasse tout son possible pour le respect du droit international, la levée du blocus et pour mener des actions diplomatiques pour une paix juste et durable entre Israélien et Palestinien.

Malheureusement, les inquiétudes ne s’arrêtent pas là, aux portes de l’Europe, en Ukraine, ou le jeu diplomatique mortifère de la Russie, des USA et de l’Union Européenne rajoute de l’huile sur le feu. L’OTAN n’est pas en reste avec des provocations et un déploiement dans la région. En Afrique, les conflits perdurent en Lybie, en Centre-Afrique, au Mali, au Nigéria, au Sud-Soudan. La France y est, la plupart du temps, engagée ou y porte une lourde responsabilité comme c’est le cas avec l’intervention en Lybie en 2011 et ses conséquences dans toute la région. Dans cette région comme ailleurs, la politique étatsunienne d’ingérence, suivi par la France, au prétexte d’aide humanitaire ou de lutte contre le terrorisme prouve son inefficacité, voire contribue à l’amplification des violences. Le cas de l’Irak en est un exemple probant.

Globalement, la situation des populations civiles à travers le monde est désastreuse, en particulier pour les femmes et les enfants. Le haut-commissariat aux réfugiés (HCR) recense 50 millions de réfugiés, déplacés et demandeurs d’asile, ce qui est un triste record depuis la seconde guerre mondiale.

Pour la CGT, une paix durable est la condition préalable de l’exercice de tous les droits et devoirs de l’être humain.

Pour prévenir ou régler les conflits, maintenir la paix, le dialogue et les efforts politiques doivent prévaloir sur tous les recours à la violence.

La prévention des conflits, la lutte contre le terrorisme, le maintien de la paix sont indissociables du développement économique, social de tous, de la justice, de l’égalité, de la démocratie.

Réduire les armes, maîtriser au niveau international le commerce de celles-ci, éradiquer les armements nucléaires, chimiques, bactériologiques, sont indispensables à la non-prolifération de ceux-ci et à la prévention de leur utilisation.

Le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN est en contradiction avec la construction de ce monde de Paix. La CGT demande la dissolution de l’OTAN, symbole du passé et de la guerre froide.

Cela doit s’accompagner d’une réforme profonde des institutions internationales et régionales telles l’Onu, l’Osce (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) pour renforcer leur place, leur gouvernance démocratique, leurs moyens de faire respecter le droit international (conventions de Genève) par tous les états, leur efficacité dans la prévention et la résolution des conflits dans le monde.

Renforcer les systèmes d’intégration, de coopération et de régulation sociale, économique, politique, régionale en Europe, en Amérique, en Afrique et en Asie sont autant de pas en avant pour éloigner le spectre de la guerre. Cela permet aussi d’agir en faveur de la cohésion sociale, de l’égalité femme / homme, du développement, des coopérations, de promouvoir une nouvelle approche de la sécurité collective à l’échelle mondiale, européenne et nationale.

Il faut revoir la politique de défense de la France afin que celle-ci s’inscrive dans cette perspective, permette de réduire les budgets militaires notamment le nucléaire et de consacrer plus de ressources aux dépenses sociales, tout en préservant la sécurité de notre pays. Le parlement doit contrôler la production et le commerce des armes.

A la veille de la journée internationale pour la paix, la CGT d’Indre-et-Loire appelle toutes celles et tous ceux attachés(es) aux valeurs de Paix et la Solidarité à se rassembler

le 20 septembre 2014 à 11h00,
place Anatole France à Tours

avec pique-nique sorti du panier. Ambiance musicale, lâché de ballons.

A l’occasion des 100 ans de la mort de Jean Jaurès citons-le : « Le capitalisme porte en lui la guerre, comme la nuée porte l’orage  »

Saint Avertin, le 5 septembre 2014.

PDF - 86.9 ko
Téléchargez la déclaration

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.