Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami


Appel pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens
Manifestation samedi 19 juillet 2014
à 16h00, place Jean Jaurès à Tours.

Le bombardement intensif de Gaza depuis le 9 juillet, avec plus de 2 500 raids aériens, a causé la mort de plus de 227 Palestiniens, blessé plus de 1500 autres et détruit plus de 1200 habitations. Le bilan s’alourdit à chaque heure, et l’offensive terrestre a commencé.

Une nouvelle fois le pouvoir israélien déclenche un déluge de feu sur Gaza, au prétexte de tirs de roquettes, mais avec pour objectif avoué de mettre fin au gouvernement palestinien d’entente nationale, condition pourtant nécessaire à tout progrès vers une paix juste.

Devant cette situation dramatique, les gouvernements occidentaux se cantonnent une nouvelle fois à "dénoncer l’engrenage de la violence" sans désigner le responsable de cette nouvelle tragédie, et appelant seulement le gouvernement israélien à la "retenue". Le président François Hollande est même allé jusqu’à cautionner l’agression d’Israël contre la population de Gaza en déclarant, lors de son entretien téléphonique avec Benjamin Netanyahou le 9 juillet dernier, qu’ « il appartenait au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger la population face aux menaces ».

L’Union européenne disposerait d’un moyen simple : la suspension de l’accord d’association avec Israël qui accorde des avantages économiques à ce pays. Cet accord est conditionné par le respect des droits humains, ce qui n’est pas le cas avec la colonisation et l’existence du mur qui sont illégaux selon le droit international.

Pour dénoncer cette passivité coupable de nos gouvernants, et obtenir des actions concrètes de la France auprès du pouvoir israélien et du Conseil de sécurité, les organisations signataires appellent à la :

Manifestation samedi 19 juillet 2014 à 16h00,
place Jean Jaurès à Tours.

- Pour l’arrêt immédiat des bombardements sur Gaza

- Pour l’arrêt de l’agression israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem

- Pour la levée du blocus, illégal et criminel, de Gaza

- Pour des sanctions immédiates contre Israël jusqu’au respect du droit international

- Pour le soutien au gouvernement d’entente nationale

Le 17 juillet 2014

Signataires de cet appel :

Comité tourangeau France Palestine Solidarité, Collectif Palestine 37, Coordination BDS 37, PCF 37, JC 37, CGT 37, NPA 37, PG 37, POI, Bienvenue en Palestine, ABIR Association, CAR 37

PDF - 333.7 ko
Téléchargez l’appel du collectif 37
PDF - 105.9 ko
Téléchargez le Flyer

Raids israéliens sur Gaza : La CGT exhorte le gouvernement français à intervenir

La CGT tient à exprimer sa profonde indignation et condamne énergiquement le déferlement de feu qui s’abat sur Gaza depuis plusieurs jours.

Elle réitère son opposition à toutes formes de violence, d’où qu’elles viennent, et de punition collective à l’encontre des populations civiles. Aucune action militaire ne permettra de solutionner le conflit israélo-palestinien qui dure depuis plus de 47 ans maintenant. Seuls le dialogue, le respect des droits humains et l’application des conventions internationales et des multiples résolutions des Nations unies sont susceptibles de ramener la paix dans cette région du monde.

La CGT réclame l’arrêt immédiat des bombardements en Palestine et exhorte le gouvernement français, l’Union européenne et plus largement la communauté internationale à s’opposer catégoriquement à la logique belliqueuse en prenant toutes leurs responsabilités.

Signataire de deux appels du Collectif national pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens (11 et 15 juillet 2014), la CGT a participé à la délégation de ce collectif qui a été reçue le 11 juillet, à 15h, au ministère des Affaires étrangères afin de dénoncer l’inertie du gouvernement et demander que des actions concrètes de la France soient entreprises auprès du pouvoir israélien et du Conseil de sécurité de l’ONU.

La CGT, dont la Direction confédérale participera au rassemblement organisé ce mercredi 16 juillet, à 18h30, à l’esplanade des Invalides à Paris, réclame la mise en œuvre de sanctions économiques et juridiques à l’encontre du gouvernement israélien qui ne respecte pas le droit international, ainsi que la levée du blocus de Gaza, la négociation sur le démantèlement des colonies et la reprise du processus de paix.

Montreuil, 16 juillet 2014

PDF - 124.8 ko
Télechargez l’appel de la CGT

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.