Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Après leur forte mobilisation du 15 mai,
les agents de la Fonction publique doivent être entendus !

Avec plus de 250.000 participants aux près de 120 manifestations et rassemblements organisés sur tout le territoire, la journée unitaire d’action des agents de la Fonction publique est une franche réussite. Les taux de grévistes sont significatifs et attestent de la détermination des personnels.

Réunies le 15 mai au soir, les organisations syndicales de la Fonction publique sont convenues de continuer de porter ensemble les revendications des agents en matière d’emploi et de rémunération.

Plus largement, la CGT estime que l’indispensable processus de mobilisation ainsi engagé, dont la journée du 15 mai marque une étape importante, s’inscrit pleinement dans la lutte nécessaire contre la politique d’austérité menée par le gouvernement.

Dans l’unité avec les autres organisations, la CGT Fonction publique exige de Marylise Lebranchu l’ouverture immédiate de négociations portant en particulier sur le dégel de la valeur du point d’indice et sa revalorisation. Elle entend bien contraindre le gouvernement à revenir sur les scandaleuses déclarations de la Ministre selon lesquelles le dégel du point serait exclu dans le contexte économique actuel. Pour la CGT, l’augmentation des salaires est en effet précisément le moyen de relancer l’activité économique et de dégager des marges de manœuvre budgétaire.

L’intersyndicale fera un nouveau point sur la situation dans l’après-midi du 19 mai, en fonction des réactions gouvernementales à la journée du 15 mai.

La CGT Fonction publique est déterminée à poursuivre la mobilisation unitaire jusqu’à satisfaction des revendications des agents.

Montreuil, le 16 mai 2014

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.