Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

1er mai 2014
Bon départ pour un mois de mai très revendicatif

Communiqué Confédéral

Malgré les vacances, le pont et parfois la pluie, avec 210 000 manifestants dans 296 rassemblements souvent unitaires (à comparer au 160 000 de l’an dernier), les salariés, les privés d’emploi, les retraités ont exprimé leur colère mais surtout leur volonté de changement. Ce 1er mai 2014 a été l’occasion de mobilisations massives des salariés dans tous les pays d’Europe, et ailleurs dans le monde, témoignant la solidarité entre travailleurs et les convergences de luttes, face aux mêmes politiques d’austérité qui les frappent.

Le travail n’est pas un coût mais une richesse qui doit être reconnue dans son contenu, son organisation, sa rémunération, en augmentant le salaire brut. C’est le coût du capital et la part toujours croissante des dividendes attribués aux actionnaires qui étranglent les investissements, la croissance, le développement de PME et PMI, la création d’emploi, l’augmentation des salaires, le développement de la Sécurité Sociale.

L’endettement public, dont on nous rebat les oreilles, s’est énormément alourdi en 2009 pour sauver les banques qui avaient spéculé.

Les 200 milliards d’euros d’aides et d’exonération attribuées chaque année au patronat sans aucune contrepartie, participent aussi à cet endettement.

En faisant un nouveau cadeau de 30 milliards de plus au patronat, le gouvernement entend faire 50 milliards d’économie sur le dos des salariés, privés d’emploi et retraités.

Il est inacceptable qu’à l’exemple des salariés d’Alstom, chacun soit suspendu à des décisions prises par quelques-uns qui n’ont jamais rien à voir avec le travail et les enjeux d’une filière industrielle. Il est inacceptable que le prétexte de la dette serve au démantèlement des services publics et de la protection sociale, garant du vivre ensemble et de la solidarité.

Les salariés doivent se mêler de leurs affaires ! Après ce 1er Mai 2014, d’autres rendez-vous revendicatifs dans l’unité la plus large sont à venir :

- le 15 mai 2014 dans la fonction publique,

- du 12 au 15 mai 2014 dans la métallurgie,

- le 12 mai 2014 dans les transports et les services publics du nettoyage,

- le 22 mai 2014 à la SNCF,

- le 3 juin 2014 pour les retraités...

En 2009, nous le disions par millions « La crise, c’est eux, la solution, c’est nous », plus que jamais ce mot d’ordre est d’actualité !

Montreuil, le 1er mai 2014

Voir la vidéo


A Tours, ce sont environ 1000 personnes très dynamiques et déterminées malgrè la pluie, qui ont défilé de la place de la liberté jusqu’à la place Jean Jaurès à l’appel de la CGT, FO, Solidaires et FSU.

Ils manifestaient contre les pactes de responsabilité et de solidarité, pour l’emploi, les salaires, la protection sociale et les services publics.

Pour sortir de l’austérité et ouvrir une nouvelle période de progrès social, mobilisons-nous encore plus nombreux dans les prochaines actions pour :

- l’augmentation des pensions et des salaires,

- la mise à plat et l’évaluation de toutes les aides publiques accordées aux entreprises,

- une vie meilleure, faite de justice sociale,

- le respect des droits fondamentaux des êtres humains partout dans le monde, à commencer par le droit à un travail décent,reconnu et valorisé,

- un débat national sur la répartition des richesses créées par notre travail.

A la fin de la manifestation, devant la mairie, les quatre organisations présentes ont lu leur communiqué unitaire.

PDF - 96.9 ko
Téléchargez le communiqué unitaire


Après la traditionnelle manifestation, la fête des syndicats CGT d’Indre et Loire a regroupé (malgré des conditions météo peu favorables !) de nombreuses personnes sur la plaine de la Gloriette.

Tous ont apprécié le repas animé par le groupe Furan et l’artiste Paco, les animations culturelles et festives pour les enfants et les plus grands, le concert en fin d’après-midi avec les groupes Little Rina & the Frenchies, GreenCross & ODG.

Le débat public sur le thème "Emploi, salaire, protection sociale, les créateurs de richesses, c’est nous !" fut très riche par la qualité et le nombre des interventions.

Cette fête fut un grand moment d’échange, de convivialité et de fraternité en souhaitant sa pérennité pendant de très nombreuses années.

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.