Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Supplément au n°250. juin2013
Le lien du retraité

Chers et Chères Camarades,

Comme vous le savez sûrement, le gouvernement a décidé de faire passer d’urgence sa nouvelle réforme des retraites. Il souhaite en finir avant le 21 septembre prochain. Le rapport que lui a remis madame Moreau est lourd de menaces tant pour les salariés en activité, qu’ils soient du secteur public ou du secteur privé, que pour les retraités :

- sous-indexation des pensions, annoncée sur trois ans, alors que les revalorisations actuelles ne maintiennent pas le pouvoir d’achat,

- hausse de la CSG pour les retraités à hauteur de 7,7%, ce qui représenterait une ponction de 1,7 milliard d’euros sur les retraites, qui s’ajouterait à la taxe de 0,3% mise en œuvre au 1er avril, à la non revalorisation des barèmes d’impôt et à la suppression de la demi-part pour les veufs, veuves et isolés,

- suppression de l’abattement fiscal de 10%, ce qui accroîtrait la charge fiscale de millions de foyers retraités,

- sous-indexation des salaires pris en compte pour le calcul de la retraite (on cotiserait plus pour avoir moins),

- la hausse de la durée de cotisation, alors que le chômage est à son plus haut et frappe particulièrement les salariés les plus âgés,

- bouleversement du mode calcul du salaire de référence pour les fonctionnaires, alors qu’ils subissent déjà un gel de leurs salaires depuis plusieurs années.

En fait, comme en 2010, l’objectif est de faire baisser les pensions et de réduire le temps de retraite. Progressivement, c’est bien notre régime de retraites par répartition qui part en morceaux pour faire la place libre aux régimes par capitalisation tant souhaités par le capitalisme financier et par la Commission Européenne.

Il n’y a pas de rupture avec le gouvernement précédent. « On vit plus longtemps, il faut travailler plus longtemps ».

Nous n’avons donc que peu de temps pour mobiliser les salariés et les retraités contre ce projet et pour soutenir les propositions de la CGT.

C’est pourquoi, l’UD CGT 37 et l’USR 37 vous appellent à demeurer syndicalement actifs pendant toute la période qui vient et proposent les initiatives ci-dessous.

Pour tous les syndiqués :

- 19 juin : rassemblement à 14h30, Place Jean Jaurès à Tours, dans le cadre de la semaine d’action européenne initiée par la CES et en préalable à l’ouverture de la Conférence Sociale,

- Organisation d’Assemblées Générales de syndicats ou de sections en utilisant notamment le diaporama confédéral,

- Présence et distribution de tracts à l’arrivée et au départ des étapes du Tour de France à Tours les 11 et 12 juillet,

- Présence et distribution de tracts lors de la braderie de Tours le 8 septembre.

Pour les retraités :

- Assemblée Générale des retraités du département à l’UD, le 4 juillet à partir de 9h00,

- Distribution de tracts et du 4 pages UCR sur les marchés, les principaux marchés du département devront avoir été couverts d’ici le 1er septembre.

Stéphane DEPLOBIN

Secrétaire Général de l’Union Départementale CGT d’Indre-et-Loire

Hervé RIGAULT

Secrétaire Général de l’USR CGT 37

PDF - 1.1 Mo
Téléchargez le bulletin du militant

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.