Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Journées d’étude les 17 et 18 octobre 2011 :"La CRISE, UN TOURNANT POUR LE SYNDICALISME ?"

Avec la participation de :

- Jean-Pierre GRENON, ancien Secrétaire Général du l’Union Région CGT Poitou-Charentes et ancien membre de la CE Confédérale

- Nasser Mansouri-Guiliani, membre du Conseil Economique et Social, et responsable du Centre d’Etudes Economiques de la CGT,

- Josette LEFEVRE, de l’Université de Picardie.

En 2010, malgré un énorme travail militant et une mobilisation massive dans la durée, nous n‘avons pas pu imposer au gouvernement la réforme du système des retraites que nous soutenions. Avec le recul, un consensus se dégage pour désigner l’insuffisance de la mobilisation dans les entreprises comme raison principale de cet échec. Ce constat pose la question de la syndicalisation et du renforcement de la CGT dans le contexte contemporain.

Les échanges que nous pouvons avoir dans les réunions de militants mettent souvent en évidence que ce travail rencontre un certain nombre de difficultés. On évoque les déserts syndicaux constitués par les petites entreprises, on évoque l’évolution des mentalités notamment chez les jeunes, on évoque encore le piège de l’institutionnalisation du syndicalisme ou sa dépendance au fonctionnement des Institutions Représentatives du Personnel.

Face à ces difficultés, la Commission Exécutive de l’Union Départementale d’Indre et Loire a jugé nécessaire de se donner un temps de réflexion sur ces questions, au moyen de deux journées d’étude, dont vous pouvez voir le contenu ci-joint.

La 1ère demi-journée aura pour thème les mots que nous utilisons spontanément, mais qui, à notre insu, conditionnent notre façon de penser. Nous évoquons souvent « la bataille des idées », les mots ne sont ils pas les armes qui alimentent cette bataille ? Nous attendons de ce débat qu’il réactive notre capacité de vigilance au quotidien. J. Lefèvre de l’université de Picardie, est déjà intervenue sur ce thème dans le cadre d’une soirée organisée par la Confédération à Montreuil, le débat avait été jugé très intéressant par les participants.

Mardi matin, nous avons demandé à Nasser Mansouri-Guiliani, membre du Conseil Economique et Social, mais aussi responsable du Centre d’Etudes Economiques de la CGT, de dresser un tableau précis de cette « crise systémique » dont nous parlons beaucoup mais souvent en termes flous. Nous avons du mal à l’expliquer, ce qui ne nous permet pas de mobiliser efficacement les salariés pour imposer nos solutions pour en sortir vainqueurs.

La dernière partie de ces journées portera sur le devenir du syndicalisme. Pour nombre d’observateurs, il apparaît aujourd’hui en déclin. Nous essaierons, collectivement, en ateliers, de tracer des pistes pour renverser cette tendance. Jean-Pierre GRENON, dont beaucoup connaissent les capacités à poser les problèmes et à tracer des perspectives fertiles, nous apportera son aide dans ce projet.

En souhaitant vous retrouver en grand nombre à ce rendez-vous militant pour être encore plus lucides et donc plus efficaces.

Stéphane DEPLOBIN Secrétaire général de l’UD 37

PDF - 230.3 ko
Déroulement des journées
PDF - 152.5 ko
Fiche d’inscription

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.