Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Communiqué de la CGT d’Indre-et-Loire sur les chiffres du chômage sur le département

Les chiffres du chômage du mois de juin 2011 en Indre-et-Loire sont véritablement très mauvais. En effet, le nombre d’inscrits à Pôle Emploi a augmenté de 3,9 % sur un mois. Comme nous l’avions écrit il y a quelques mois, et n’en déplaise au pouvoir public et aux employeurs, nous sommes loin de la sortie de crise.

S’ajoute à ces mauvais chiffres l’explosion de la précarité constatée au mois de mai 2011 avec une progression du travail temporaire de 13 % sur un an, avec un record battu pour l’industrie qui progresse de 39 % !

Nous ne pouvons pas être rassurés vu l’étendue des dégâts fait au monde du travail.

Malheureusement, la situation n’est pas prête de s’améliorer avec les 250 emplois supprimés dans le groupe LASKI qui ne sont, à ce jour, pas comptabilisés dans les chiffres de chômage. De plus, les salariés licenciés qui vont bénéficier de la CRP (Contrat de Reclassement Personnalisée) ne seront pas comptabilisés comme demandeurs d’emploi puisqu’ils auront le statut de « stagiaires de la formation professionnelle ». Ceci masque un peu plus la réalité du marché de l’emploi en Indre-et-Loire.

Sans compter non plus les emplois qui vont être indirectement impactés par cette catastrophe sociale. Pour la CGT : 1 emploi industriel = 4 emplois.

Pour la CGT, il est donc extrêmement urgent d’agir en faveur de l’emploi et des salaires en :

- Remettant à plat les exonérations de cotisations sociales ;
- Revoyant la fiscalité des entreprises en fonction des critères sociaux (emploi, formation, salaires)
- Portant le SMIC à 1700 € et en augmentant significativement les salaires en reconnaissant les qualifications,
- Agissant efficacement pour une véritable politique industrielle ;
- Stoppant la casse des services publics et en investissant dans l’emploi public.

Ce sont les conditions pour sortir véritablement de la crise. Les responsabilités incombent aux employeurs et au pouvoir public. C’est ce que la CGT portera avec les salariés(es) à la rentrée dans une journée d’action pour l’emploi, les salaires, la protection sociale et les services publics.

St-Avertin, le 29 juillet 2011

PDF - 150.3 ko
Téléchargez le communiqué

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.