Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Le vote des cheminot(e)s confirme la CGT comme première organisation syndicale régionale.

Secteur Fédéral des Cheminots de la région de Tours.

PDF - 107.1 ko
Télécharger le tract.

CE & DP

L’élection du 24 mars 2011 devait revêtir une attention particulière au regard de ce qui transpirait dans les médias. A l’image de ce qui s’était passé dans d’autres grandes entreprises, la CGT était attendue sur son score !

Une nouvelle fois, une diminution importante du nombre de cheminots inscrits sur la région, malgré les luttes impulsés par la CGT, est constatée : 266 entre 2009 et 2011.

Mais avec 77,43% de votants (+0,40), les cheminots de notre région ont démontré une nouvelle fois leur fort attachement aux instances représentatives et au fait syndical.

Pour le vote au Comité d’Etablissement (celui qui détermine la représentativité syndicale régionale), la CGT réalise 40,39% à l’exécution (42,93% en 2009), 40,62% chez les maîtrises (43,72% en 2009) et 21,06% chez les cadres (21,21% en 2009), donnant un résultat tous collèges confondus de 37,71%, soit une baisse de 2,46%.

La seconde organisation, l’UNSA, est loin derrière avec 23,01%, la CFDT est 3ème avec 19,39% et SUD-Rail 4ème avec 11,89%. FO avec 8,01% n’est toujours pas représentative sur la région.

Ceux qui avaient parié sur un effondrement de la CGT, en sont pour leur frais !

La répartition des sièges n’évolue donc pas et est la suivante :

- CGT : 3 élus exécution, 2 élus maîtrise = 5
- UNSA : 1 élu exécution, 1 élu maîtrise, 2 élus cadre = 4
- CFDT : 1 élu exécution
- SUD-Rail : 1 élu exécution

Pour le CE national Fret, la CGT reste aussi 1ère Organisation Syndicale avec 8 élus sur 15 (3 UNSA, 2 SUD, 1 CFDT, 1 FO).

Ces résultats doivent s’apprécier dans un contexte dégradé où les nombreuses attaques contre les cheminots et le Service Public, impulsées par la direction SNCF en relais du gouvernement, s’enchainent à un rythme effréné. La mise en place d’une stratégie libérale tournant délibérément le dos aux valeurs du Service Public en est la principale illustration. Ce fut particulièrement vrai sur notre région avec notamment la création d’établissements régionaux (EIC, ERV) ou multirégionaux (Territoire de Production à l’INFRA). Dans le même temps, la casse du Fret sur notre région s’est accentuée.

La nouvelle équipe CGT élue, forte du résultat obtenu et de la confiance que les cheminots viennent de lui renouveler, continuera à proposer, négocier et agir tant dans le domaine économique (emploi, organisation du travail, formation professionnelle, conditions de travail, avenir de l’entreprise et de toutes ses activités, ...) que pour des activités sociales de proximité, accessibles à toutes et à tous, ceci dans l’intérêt des cheminotes et des cheminots.

Nous avons un programme, nous l’appliquerons car la CGT dit ce qu’elle fait et fait ce qu’elle dit ! Tout au long du mandat de 3 ans, nous ne manquerons pas de vous tenir informés.

Concernant les élections des Délégués du Personnel, la CGT confirme également sa place de 1ère Organisation Syndicale sur la région avec 40,96% (- 1,75%) et 115 élus (58 titulaires et 57 suppléants) :

- Exécution Sédentaires : 42,32% (-2,48%)
- Agents de Conduite : 44,20% (+ 4,39%)
- Maîtrise : 45,84% (-1,89%)
- Cadres : 23,11% (-2,70%)

L’UNSA réalise 21,92%, la CFDT 19,04%, SUD-Rail 10,34% et FO 7,74%.

Concernant les élections DP Fret (DP11), la CGT reste aussi 1ère Organisation Syndicale avec 38,35% (-8,05%) et 10 élus (5 Titulaires et 5 Suppléants), avec une baisse significative des effectifs (271).

En votant pour la CGT, les Cheminotes et les Cheminots se sont dotés de représentants motivés, offensifs et revendicatifs, à la hauteur de leurs exigences. Ils pourront compter sur ces dizaines d’élus, militants pour défendre les revendications individuelles et collectives. Mais rien ne pourra néanmoins se faire sans la participation active des cheminots dans les rendez-vous revendicatifs. Cela commence par celui proposé par la CGT d’une journée d’action nationale unitaire tous services de grève sur l’emploi, les salaires, les retraites et le Service Public (début Mai ?).

La CGT poursuivra sa démarche constructive de proposition, de mobilisation et de rassemblement pour être encore plus efficace.

En appui des résultats de ces élections et comme l’ont déjà fait 20 cheminots depuis le début de l’année sur notre région, la CGT vous invite à la rejoindre afin de vous donner encore plus de poids pour vous défendre et faire prévaloir d’autres choix de gestion pour l’entreprise publique SNCF de Service Public.

Pour être plus fort, pour aller plus loin, rejoignez la CGT !

Tours, le 28 Mars 2011

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.