Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Signez la pétition : Ensemble, manifestons notre mécontentement contre la prolifération des licenciements sans causes réelles au sein du groupe MAIF.

En ouverture du CE du 27 juillet 2010, la CGT-MAIF interpelle pour sensibiliser sur le licenciement de :

Madame Lydiane RABOANASY, Secrétaire de la Section syndicale CGT MAIF SOLUTIONS FINANCIERES à Tours (37), nouvellement créée. Licenciée pour « INSUFFISANCES PROFESSIONNELLES », elle n’a jamais eu ni avertissements, ni sanctions. Ses résultats se situent au dessus de la moyenne du plateau.

Elle a tout simplement eu tort d’avoir osé contester les conditions de travail : stress, surveillance abusive, acharnement moral sur les salariés et d’avoir osé créer une SECTION SYNDICALE CGT au sein de cette filiale du Groupe MAIF.
- Une autre de ses collègues est victime de l’acharnement de la Direction du Pôle Produits Financiers MAIF depuis qu’elle l’a représentée en entretien préalable de licenciement. Notons que 7 salariés ont déjà été licenciés de cette filiale créée il y a à peine 3 ans.

- Une conseillère en gestion de patrimoine est licenciée pour de simples problèmes liés à des amendes pour défaut de stationnement et excès de vitesse.

- Un autre conseiller en gestion de patrimoine, en période d’essai, a été convoqué par mail : dés son arrivée sur le parking, on lui annonce la rupture de sa période d’essai : il est « dépouillé » sur le champ de tout son matériel de travail (PC, GPS, Téléphone, voiture). Aucune faute commise. « Vous pouvez prendre le RER », lui-a-t-on dit.

Tous ces cas nous interrogent sur les valeurs qui nous ont conduits à devenir sociétaires de la MAIF et qui pourraient nous convaincre de le rester.

S’adressant au Responsable des Ressources Humaines le 8 juillet 2010, Patrick LICHAU, Secrétaire Général CGT de la Fédération Banque-Assurance écrit :

Le 29 juillet 2010, en ouverture du CE, la CGT-MAIF rajoute :

« ...Face à la gravité des faits, mais aussi à la menace que fait encourir la surdité des dirigeants du groupe MAIF, et ce malgré les alertes émises ces derniers mois, la CGT MAIF demande solennellement l’arrêt de toutes sanctions illégitimes... »

LA CGT, la FSU, la CFDT et FO sont solidaires de cette demande.

PDF - 253.3 ko
téléchargez et signez la pétition

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.