Imprimer Imprimer Envoyer à un ami Envoyer
à un ami

Les retraités se mobilisent tous ensemble ! Le 28 mars 2007

L’Union syndicale des retraités CGT d’Indre et Loire appelle à poursuivre les mobilisations et en particulier dans la semaine du 26 au 30 mars, pour exiger comme le demande l’ensemble des Confédérations de Retraités, qu’aucune retraite ne soit inférieure au SMIC.

Nous voulons préserver et développer le système de retraite par répartition,

Il nous faut empêcher que les régimes « particuliers » soient utilisés comme bouc émissaire pour réduire le droit à la retraite pour tous.

L’argent existe pour financer le système de retraite par répartition. La presse vient de révéler les résultats insolents des groupes du CAC 40.

100 milliards de profit ! 0n en fait quoi ?

Les Conseils d’administration de l’ARRCO et de l’AGIRC ont décidé, en application des accords paritaires passés avec le MEDEF par toutes les organisations, à l’exclusion de la CGT, d’augmenter les prix d’acquisition du point de retraite ARRCO et du point de retraite AGIRC de 3,7 % pour l’année 2007. Par contre, les Conseil d’administration n’ont revalorisé les valeurs de service du point de retraite ARRCO et du point de retraite AGIRC qui déterminent le niveau des pensions, que de 1,71 % seulement, au 1er avril 2007.

« L’effet de ciseaux » que la Cgt a dénoncé va continuer à jouer à plein. Compte tenu du prix d’acquisition du point de retraite, le nombre de points matérialisant le droit à retraite complémentaire ARRCO et AGIRC pour un même salarié va diminuer, en 2007, par rapport à 2006. La valeur de service de chaque point de retraite ne permettra pas de compenser la hausse réelle du coût de la vie entre 2006 et 2007.

Ces décisions ne répondent en aucune manière aux revendications des actifs et des retraités des régimes ARRCO et AGIRC portées par la CGT, l’UGICT et l’UCR.

- Retour à l’indexation sur les salaires de la valeur du point dans les régimes complémentaires.
- Pas de retraite globale inférieure au SMIC, lequel devrait être de 1500 euros bruts par mois.
- Négociations d’un rattrapage immédiat du pouvoir d’achat des retraités, la perte étant estimée à au moins 10 % sur les 4 dernières années.

Les retraités ont manifesté, nombreux sur tout le territoire, le 8 mars en faveur de mesures d’arrêt de la dégradation de leur pouvoir d’achat, des centaines de messages ont été adressés à l’ARRCO et au MEDEF pour réclamer l’adoption de ces mesures et une délégation de retraités CGT a été reçue le même jour au siège de l’ARRCO et à celui du MEDEF.

La CGT appelle à poursuivre les mobilisations et en particulier dans la semaine du 26 au 30 mars, pour exiger comme le demande l’ensemble des Confédérations de Retraités, qu’aucune retraite ne soit inférieure au SMIC.

En Indre et Loire, les organisations syndicales de retraités ont décidé :

Un rassemblement unitaire le mercredi 28 mars 2007 à 10h00 place Jean Jaurès à Tours

Le tract à télécharger :

PDF - 107.2 ko

L’appel CGT, CFDT, CGC, FO, FGR/FP, UNSA

Site réalisé sous Spip - Xhtml 1.0 - Css 2 - Rss 0.91.